hairissue

Ca fait longtemps, vraiment, que j’ai envie de parler de cheveux (même si une fille drôlement chic l’a fait pas plus tard qu’il n’y a pas longtemps, mais c’est pas fait exprès), enfin plutôt de mes cheveux, mais à chaque fois que j’essaye de m’y mettre, je ne sais pas pas quel bout commencer et j’en arrive à un pavé tout à fait indigeste.
Alors, je décide de commencer par la fin, par ces temps heureux où mes cheveux et moi on arrive à peu près à vivre en harmonie, non sans quelques disputes, mais le fait est qu’aujourd’hui je les lâche de plus en plus, et que j’aime ça, c’est peut-être un détail pour vous mais pour moi ça veut dire beaucoup, c’est un signe de bonne entente. C’est aussi un signe que je suis mieux dans mes baskets, parce que v’là la touffe quand même et que mine de rien il faut l’assumer (surtout plantée à plus d’1m80, autant vous dire qu’on me voit arriver de loin…)

Je dois avouer que j’ai tout essayé pour les changer en pensant qu’eux et moi on s’entendrait mieux: du défrisage chimique qui me brûlait le cuir chevelu, en passant par le tissage grâce auquel j’avais un lifting gratuit pendant quelques jours (et oui, les tresses sont en général très très serrées), au super brushing hebdomadaire qui durait des heures (et qui me plombait mes dimanches soir). Que de réjouissances quand j’y repense… Et un jour, après des années de torture, j’ai décidé que ça suffisait et que j’allais les aimer pour ce qu’il étaient = pas des cheveux soyeux de princesse. Ca n’a pas non plus été gagné de suite, mais à force d’essais, de lectures, de tatonnement, j’ai compris ce qui leur faisait du bien, les gestes à faire et ceux à éviter pour qu’ils soient plus jolis, et au final, je crois qu’il m’ont pardonné.

Je crois aussi que j’ai revu mes ambitions à la baisse, parce que les cheveux bouclés comme dans les pubs, ça n’existe pas dans la vraie vie. Vous savez, cet espèce de fantasme capillaire, cette boucle venue de l’espace, ultra définie et brillante, qui semble dotée d’une vie propre tant elle rebondit comme un ressort dès que le mannequin esquisse un mouvement.
« Attention, une mèche bouclée! Elle fonce droit sur nous! Aaaaaaaah!! »
Bilan 3 morts

Alors j’adopte la less-is-more attitude, aussi appelée « le trop est l’ennemi du bien », j’en prends soin en douceur, je les nourris avec des choses saines et naturelles, je les laisse vivre leur vie. Ce qui me réserve parfois des surprises, mais comme elles sont souvent bonnes, je compose avec.

Et ils vécurent heureux et eurent plein de cheveux blancs (mais pas trop vite quand même hein…)

Author: cococerise

Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

19 thoughts on “Attention, lâché de cheveux…

  1. Ces cheveux te vont parfaitement et te ressemblent bien avec un brin de folie!
    On a toutes de sacré histoire avec nos cheveux, moi je suis une babyliss’addict (et ça prend de la place dans une valise!)

    PS:Elle est trop jolie cette photo…

    Posted on 18 mars 2009 at 22:15
  2. haaa ! mais tu sais les cheveux tous lisses c’est chiant aussi. comme toi je sors de la douche je les laisse secher et puis voilà. sauf que. sauf qu’ils sont tous plats, que j’ai la frange qui pousse trop vite, qu’à force des les mettre derriere l’oreille la meche devient craspouille, que le volume c’est 5 min apres m’etre seché les cheveux tete en bas et puis apres bye bye etc etc
    et que les cheveux comme les tiens ça doit pas etr facile à entretenir mais qu’est ce que ça a de la gueule!

    Posted on 18 mars 2009 at 22:16
  3. Moi aussi je fais ce que je veux avec mes cheveux.
    15 ans longs et en liberté (sauf au taf).
    Maintenant très court et en liberté.

    Posted on 18 mars 2009 at 22:29
  4. Putain elle est trop belle cette photo… J’aurais aimer la prendre !

    Posted on 18 mars 2009 at 23:24
  5. Moi mes cheveux ils sont ultra fin. Comme toi, pendant longtemps, j’ai cru que j’allais pouvoir les changer. Et puis finalement, j’ai décidé d’en prendre soin. Quand ils veulent boucler, je les laisse. Quand au contraire ils sont raplapla, je les chouchoute !

    Posted on 18 mars 2009 at 23:50
  6. De toute façon, on n’est jamais contents avec ce qu’on a … Moi j’ai des longs cheveux soyeux et lisses de princesse très facile à coiffer … mais impossibles à coiffer comme les tiens, et je voudrais bien pourtant!

    Posted on 19 mars 2009 at 9:07
  7. Nan mais c’est n’importe quoi, l’intérêt des cheveux, c’est quand même les reflets mordorés.
    Mais vraiment. Enfin.

    Posted on 19 mars 2009 at 10:05
  8. Marlene> Je pense qu’effectivement il vaut mieux un petit brin de folie pour aller avec les cheveux tout fou! ^^
    J’ai eu un lisseur vapeur aussi, mais c’était peine perdue…!! (Merci pour la photo ^^)
    minisushi> c’est ce que mes amies me disent, que les cheveux lisses c’est chiant, mais c’est tellement dur à croire pour moi!! ^o^ Surtout effectivement question entretien… :les séances de démélage, c’est juste l’horreur (et ça met 15 ans à sécher…)
    Airway> tes cheveux ne sont pas tant que ça en liberté, quand ils ramènent trop, tu les élimines! ^^
    Mr Malinois> ben quand je me serai un peu décoincée on y arrivera peut-être tous les deux ^^
    Une Fille & La Toile> je crois que ça ne sert à rien de se battre contre leur nature, mieux vaux lutter à leur côté! ^^
    Nina Sotte Fille> Tu as raison, mais pourquoi tout semble toujours mieux chez les autres, hein?? Je veux bien essayer tes cheveux de princesse moi ^^
    Lise> Ah non, là ce sont de vrais cheveux madame, pas une vulgaire impression, tout y est: reflet, texture…!!! C’est totalement mordoré et chatoyant! ^o^

    Posted on 19 mars 2009 at 14:55
  9. J’adore tes cheveux à la lionne! dommage je ne peux pas faire pareil ac les miennes!pourtant j’ai djà tout essayer dans ma jeunesse(lol)!bière crème stiff et autre tralala pour avoir une tête à la Tina turner mais rien n’y fait!
    u_u

    Posted on 19 mars 2009 at 17:28
  10. Je suis bien contente que toi et tes cheveux vous vous entendiez bien a présent. Ce n’est pas facile a accepter au début, et on veut toujours ce qu’on a pas, mais après le naturel c’est tellement mieux. Toi, tu es parfaite comme ça et puis cette photo est super belle (tout le monde le dis, mais c’est vrai ^__^)

    Posted on 20 mars 2009 at 14:29
  11. Tiana> ^__^ Moi j’ai déjà enduit mes cheveux de mayonnaise, après avoir lu que ça détendait les cheveux!! Heureusement, c’était de la premier prix, car quel beau gachis!! ^^
    Sironimo> et oui, rien ne vaut le naturel, même si c’est sympa aussi de s’amuser un peu (tant que ça reste de l’amusement et pas une corvée…!!) Merciiii ^^

    Posted on 20 mars 2009 at 17:12
  12. Cococerise, un blog au poil.

    Posted on 20 mars 2009 at 21:53
  13. Un peu tirée par les cheveux cette blague… ^^

    Posted on 21 mars 2009 at 13:57
  14. Rooo mais ma chériiii ils sont magnifiques tes cheveux! Tu sais combien de nanas tueraient pour avoir les mêmes? Hein? Tu sais?

    Ben renseigne toi, et tu vas les aimer tes cheveux lol ;)

    Posted on 23 mars 2009 at 0:45
  15. Melon> merci! ^^ Nan mais je les aime bien quand ils sont tout beaux fraichement lavés par exemple! Pis après ça se gate, et alors pendant le démélage je les déteste >-< Mais effectivement, si on me proposais de les changer aujourd'hui, je refuserais! ^^

    Posted on 23 mars 2009 at 17:29
  16. Hellow !

    Hi hi hi, j’ai les cheveux à tendance crêpue et fins, et j’ai bataillé toute ma vie avec eux jusqu’au jour où je suis tombé sur le site « Curly hair », où j’ai découvert, notamment, que c’est le laureth sulfate contenu dans la majorité des shampooings qui faisait que j’avais des frisottis, les cheveux moches, les boucles non dessinées, un enfer capillaire en somme.
    J’ai donc décidé d’arrêter le shampooing, comme recommandé aux personnes ayant les cheveux bouclés.

    Attention, arrêter de se laver les cheveux au shampooing ne veut pas dire « arrêter de se laver les cheveux ». Je les lave à . . . l’après-shampooing, en fait. L’après-shampooing contient, en effet, déjà un agent lavant, donc il lave parfaitement sans abîmer les cheveux.

    Passé le cap psychologique du « ça ne mousse pas, donc ça ne lave pas », passé le cap du « se laver les cheveux à l’après-shampooing, je dois être folle, ça va me laisser les cheveux ultra poisseux », passé le cap du « ça va me laisser le cuir chevelu ravagé avec des pellicules », j’ai décidé d’essayer.

    Et Ô miracle . . .

    Se laver les cheveux juste avec de l’après-shampooing, en fait ça :
    – empêche les frisottis
    – dessine super bien les boucles naturelles
    – leur permet de sècher plus vite

    . . .

    Au final, je n’y trouve que des avantages, j’ai enfin trouvé la paix avec ma texture capillaire.
    :)

    Posted on 18 novembre 2010 at 14:05
  17. Si toute fois tu veux échanger avec mes cheveux je ne dirais pas NON !!!
    Je rêve d’avoir un nuage capillaire comme le tien ou celui de Nneka hélas je ne l’aurais jamais.

    J’ai aussi depuis 2 ans d’arrêter le défrisage, enfin je le fais une fois par an moi même ce qui les assouplie.
    Je tresse tous les soirs, ce qui les fais un peu pousser…

    Vive nos magnifiques nuages capillaires !

    Posted on 9 février 2011 at 0:32
  18. This is actually an effective published write up, and I have bookmarked this site for future study. Have an awesome day!

    Posted on 20 janvier 2012 at 21:27