Création

Natasha (afterlude)

natasha_broche
En effet, afterlude n’existe pas, mais bon, avouez que « épilogue », c’était tout de suite moins drôle

Je profite de l’été pour bricoler un peu (à défaut de bloguer beaucoup). Alors « je profite » est un bien grand mot (voire même deux mots si on veut être très précis), parce que si d’habitude je peux en effet profiter d’une trève estivale, le rythme se trouvant fortement ralenti au bureau, bizarrement cette année, point de trève à l’horizon, bien au contraire. Mais bon, je ne vais pas me plaindre de mon travail ici, je le fais déjà assez sur twitter

Voici donc une petite broche en tissu réalisée à partir de cette illustration. J’ai encore une fois fait appel à mon ami le papier transfert, associé à un peu de molleton pour le moelleux et un soupçon de lurex pour le bling-bling. Il se trouve que cette broche, sous ses airs inoffensif, fait partie intégrante de mon plan pour devenir maître du monde. J’avais d’ailleurs prévu de la mettre en jeu à l’occasion d’un petit concours pendant ma semaine de vacances, mais comment dire… le temps passant, je m’y suis un peu attachée. Ca c’est mon problème de fille pas productive, dès que je fais un truc sympa je ressens un amour profond pour cet objet, un peu comme si je l’avais porté pendant 9 mois. Un poil excessif sans doute. Alors même si je n’abandonne pas l’idée du concours, je vais peut-être attendre d’en faire un petit deuxième.
A moins que, je ne sais pas moi, Keziah Jones passe sur mon blog et me la réclame. Dans ce cas, je suis prête à lui céder gracieusement contre un petite massage.
(ben quoi on ne sait jamais?)

natasha_broche_2

Et à part ça?
Il fait trop chaud chez moi, je ne sais plus si je dois ouvrir/ fermer ma fenêtre/ baisser mes stores/ manger des Mister Freeze vautrée dans mon canapé. Et je n’ai pas envie de retourner bosser demain (ah non, pas de râlage sur le boulot on a dit).
Alors sur ce, je retourne bricoler

24 comments

24 Comments

  1. #1 tu fermes tes stores la journée, et tu rouvres le soir !
    #2 avec du thé glacé ça ira mieux
    #3 c’est canon ce que tu as réussis à faire de ce dessin, une deuxième vie, bravo !

    Reply

  2. Keziah me charge de te dire qu’il serait en fait plus intéressé par des boucles d’oreille en muesli…

    Reply

  3. Extra tout ce que tu nous fais avec le papier transfert…
    Cette broche est vraiment extra….
    Moi, contre la chaleur, je laisse les volets fermés mais aprés, je déprime parce qu’il fait trop sombre ^^

    Reply

    • oui ben voilà, pareil, du coup je suis molle et je me traine!
      Et vive le papier transfert, on peut faire des tas de trucs ^^ Merci!

      Reply

  4. Superbe ! Et grâce à toi, j’ai trouvé ce qu’il manque à mon été : des Mr Freeze. Ce soir, ils sont dans mon congelo !

    Reply

    • Héhé, moi aussi je n’y pensais pas aux Mr Freeze, c’est Mr Malinois qui est arrivé chez moi avec un jour, et c’était un peu la fête!!

      Reply

  5. J’ai le même problème chez moi, je n’ose même plus aller sur mon bacon de peur que l’ouverture de fenêtre fasse encore grimper la température à l’intérieur…
    J’aime beaucoup ta broche !! Je n’aurais jamais pensé à faire ça avec tu papier transfert. Cet assemblage, quelle bonne idée !
    Bon courage pour le travail, bonne semaine :)

    Reply

  6. ah c’est beau! tou es oune artiste! purée je te comprends pour le boulot, j’ai envie de me jeter par la fenetre (mais mon bureau est au rez de chaussée)

    Reply

  7. Ah punaise c’est trop chouette comme broche!! Ouais je comprend le côté « j’ai couvé ça pendant 9 mois, je veux pas le donneeeer ». Le problème c’est que j’ai aussi beaucoup de mal à refaire quelque chose, souvent c’est moins réussi que le premier, je sais pas pourquoi…
    Mais bon si tu veux organiser un concours, je serais très très contente de tenter ma chance pour gagner cette jolie broche :D

    Reply

  8. je ne sais par quel battement d’ailes de papillon je suis arrivée sur ce blog, que je découvre donc ce soir…en belle insatiable je dévore les pages…
    je commente rarement…mais là…. »En effet, afterlude n’existe pas, mais bon, avouez que “épilogue”, c’était tout de suite moins drôle » …
    attention, loin de moi l’idée d étre moralisatrice, comme peut etre le « en effet » prévient ( ou a prévenu…) juste une anecdote,…
    une Madeleine: j’ai joué il y a longtemps un petit afterlude au piano, mon dernier d’ailleurs..Postlude…traduit alors par ma grand mère pianiste par « après le jeu »…aussi cette jolie broche, toute délicate, et l’exhaltation à la créer illustre bien ce sentiment, apres le jeu, épuisée mais sereine…

    Reply

  9. Héhé moi c’est pareil ! je m’attache trop vite à ces petites choses là..! et le plus insolite, c’est que j’aime bien les petits défauts, je trouve que ça personnalise plus l’objet et on me croit quand je dis « c’est moi qui l’ai fait »!hihi!alors dès que j’essaie de me convaincre d’en faire un deuxième pour l’offrir, je me dis qu’ils ne seront jamais identiques, et selon les goûts des personnes, il y en aura toujours un plus raté que l’autre ^^ LoL
    En tout cas, bravo pour cette très jolie broche ! belle association des tissus et très beau dessin =)

    Reply

  10. Pingback: Show and tell « Aventures digitales & more

Leave a Reply

Required fields are marked *.