Création

Mon premier tampon

tampon
Contrairement à ce que les titres de mes deux derniers billets pourraient laisser penser, ce blog n’est pas sponsorisé par un gynécologue

Comme d’habitude, mon super programme productif en ce jour de pont n’a pas fait long feu. J’ai glandouillé.
Mais pour sauver l’honneur, j’ai sorti ce petit kit acheté chez Junku il y a quelques semaines et encore jamais etrenné, qui contient tout ce qu’il faut pour créer ses propres tampons: 3 blocs à graver, une gouge, 2 encreurs et même la mini-feuille de papier calque.
Histoire de commencer par une forme simple, j’ai tenté la petite fleur.

tampon2
Et ça donne très envie d’en faire d’autres! Bon, il faut le coup de main pour bien faire, mais le bloc est très tendre (ça ressemble à de la gomme), pas besoin de forcer et donc peu de risque de dérapage (dérapages qui peuvent au choix pourrir définitivement le motif, voire carrément pourrir un doigt, ce qui est plus facheux…)
Bref, ça met l’exercice à portée de tous!

Pour en savoir plus sur la façon de faire, je vous invite vivement à regarder la vidéo de cette artiste, qui montre le processus en entier et en détail (oui, c’était pas la peine que je rentre dans de grandes explications, je pouvais difficilement faire mieux).

Cette première tentative est aussi le début de ma revanche sur la ville de Paris, qui fait des cours de sérigraphie où il est quasiment impossible de s’inscrire. Vu que c’est quand même un peu fastidieux à mettre en place chez soi (même si certains y arrivent très bien!) j’ai bien l’intention de m’essayer à d’autres procédés d’impression! Non mais.
Parce que du bloc à tampon à la linogravure, il n’y a qu’un pas!
Enfin je ne sais pas, tout dépend, mais de toute façon j’ai de grandes jambes, je fais de grands pas…

17 comments

17 Comments

  1. hihihi « de toute facon j’ai de grandes jambes, je fais de grands pas… »!!!! J’adore !

    Et je ne savais pas qu’on pouvait faire ses propres tampons, moi je les achetais tout faits !

    Reply

  2. Très joli! Je savais pas qu’on pouvais faire ses propres tampons!
    Pour la linogravure, j’ai découvert il y a peu en bossant avec un illustrateur dont c’était la technique de prédilection! J’ai été subjugée! Je ne connaissais pas du tout! Il m’a dit qu’on faisait ça à l’école??!!??!!
    Perso, je n’ai jamais eu l’occasion de faire de la linographie à l’école … En même temps, il était italien. C’est chouette l’école en Italie, moi, j’ai jamais rien fait d’autre que des colliers de coquillettes, des coquetiers en rouleaux de papier toilette ou des boîtes à bijoux avec des boîtes de camembert …

    Reply

  3. pareil que Lullabulle, je ne savais pas qu’on pouvait faire ses propres tampons (sorti du contexte, le mot tampon fait toujours son petit effet ^^), tu nous fait vraiment découvrir des trucs sympas

    Reply

  4. Tu sais c’est ultra simple la lino ! Ça fait les biscottos (et parfois des bobos aux doigts aussi…) mais c’est vraiment chouette comme activité. Tu veux qu’on se fasse une après-midi-lino ? Moi ça fait un bail que j’en ai pas fait, ça me dirait bien de m’y remettre!

    Reply

  5. J’ai appris à faire de la linogravure à l’école (cours de dessin) quand j’avais 12 ans. J’en ai refait quelques années plus tard… et là, ça me donne furieusement envie de m’y remettre !

    Effectivement, le matériel pour la linogravure n’est pas trop encombrant, ça fait des biscottos… mais le risque de dérapage est plus grand (quoique souvent rattrapable…).

    Toujours un grand plaisir de passer par ici !

    Bon week-end !

    Reply

  6. Bah dis donc….depuis le temps que je les ai mes blocs et me encreurs de chez Junku et que je n’ose pas me jeter à l’eau! ça va surement me donner du courage ce post! :)

    Reply

  7. Bouclette> ah mais ma mission est de montrer qu’on peut faire plein de choses soi-même!! ^__^
    Lullabulle> oui, la linogravure, c’est bien, et ça ne demande pas trop de matériel. Mais en effet, en Italie, ils ont l’air de faire des choses sympas!!
    kawai_saseko> je ne peux pas me retenir de faire de bonne blagues! ^^ merci!!
    Nanikaa> ooh oui!!!! Une après midi créative, ce serait trop bien!! ^o^
    Marie> décidément, on apprend la linogravure aux enfants dans tous les pays, sauf chez nous? Allez, il faut s’y (re)mettre, motivons nous les unes les autres ^__^
    vert cerise> Ah tu as tenté aussi? J’ai pourtant fait très vite!! (lettre posté le midi même de l’ouverture des inscriptions). Mais je réessairai l’année prochaine malgré tout ^^
    NinaSotteFille, Miss Pô> merci! ^^
    sierralemon> Oh merci! Parce qu’en plus en écrivant ce billet j’ai réalisé que j’aurais du faire une moustache…!! (ce sera pour le prochain)
    Glam> oh, tu en as aussi? J’ai hâte de voir ce que tu vas en faire!! ^^

    Reply

  8. Oooh que cest sympa ça ! Ca me donne envie de tester dis donc ! j’avais vu des bloggeuses qui se faisaient des tampons sur des gommes, mais je saurais pas trop comment la tailler perso.
    C’est très joli et réussi en tout cas !

    Reply

  9. rockfairy> Merci! ^__^ Effectivement, la matière ressemble à s’y méprendre à de la gomme. Mais il faut le bon outil, la gouge que l’on voit sur la première photo (et que tu peux acheter en magasin d’art)
    Anne-Sotte> Merci! ^^

    Reply

  10. Très chouette ce tampon! je savais que l’on pouvais en faire soi même mais je ne me suis pas encore lancée, il y en a d’ailleurs de très jolis sur ce blog : http://blogdelanine.blogspot.com/.Mais ce petit message est surtout pour vous dire MERCi! Aujourd’hui j’ai reçu mes piques pour tomates cerise que j’avais découvert grâce à vous! J’ai pas pû résister quand je les ai vu alors je les ai commandé! et je ne suis pas déçue ils sont trop mignons!

    Reply

Leave a Reply

Required fields are marked *.