Yummy

La tartine

tartine_001
Je ne pense pas être la seule à me réjouir – avec excès parfois j’avoue – pour les petits embellissements fortuits du quotidien. Vous savez, ces moments où l’on découvre qu’une simple petite modification dans nos habitudes semble nous rendre la vie infiniment plus agréable ?

Par exemple, cette semaine ou M. Malinois et moi devions travailler en même temps dans notre bureau, je me suis installée sur mon portable à un mètre de ma place habituelle. Et bien figurez vous que je m’y sens bien mieux. Alors, simple effet de nouveauté ou réel effet Feng Shui, toujours est-il que j’étais ravie de cette découverte.

L’autre jour, à l’occasion d’un ravitaillement en confitures, j’ai choisi un pot de marmelade d’orange. Étrangement, je ne pense jamais à en acheter alors que j’adore ça – comme toutes ces choses moins évidentes sur lesquelles je fais souvent l’impasse… aaaah, routine, sournoise ennemie…
Bref.
Ce simple fait aurait pu, en soi, illustrer ces petits bonheur du quotidien. Sauf qu’en même temps, j’ai racheté du miel. Et qu’au moment de me faire ma petite tartine, pour mon goûter, en voyant les deux pots côte à côte… ça m’a fait… ça m’a fait… comme une sorte de fussoire ! Sapristipopette, mais pourquoi n’y avais-je pas pensé plus tôt ? Le miel se mariant à merveille avec les agrumes, et l’amertume de la marmelade rendant sans aucun doute l’exercice moins périlleux qu’avec une confiture classique au goût déjà trop sucré… Forcément, ça devait être parfait !

Vite, vite, la tartine !

37 comments
Voyages

Et Cannes c’était comment ?

Cannes_007

FOU-FOU !
Forcément, si vous me suivez sur twitter, ou via Facebook, si vous lisez Deedee, vous savez que les Cook’n Roll sont rentrés victorieux de Cannes et ont préparé un repas pour le jury du festival !!!

Forcément, j’ai super envie de tout vous raconter, sauf que je ne sais pas du tout par quel bout le prendre, ce compte-rendu. Je crois que les premiers défis, les préparatifs, et en apothéose, ces 5 jours sur la croisette ont élevé mon niveau de stress et d’excitation à un tel point que je me retrouve, délivrée et ravie, aussi molle qu’un chamallow.
J’ai la très nette impression que cette métaphore est super sexuelle en l’écrivant, pas vous ?

BREF.
Vite, la suite !

48 comments
Yummy

Celle qui n’avait jamais bu de thé

La thé panoplie
C’est un peu ce que j’ai pensé quand je suis arrivée en caisse avec une théière, une bouilloire et deux boites de thé. J’avais l’impression d’acquérir la panoplie de la parfaite petite buveuse de thé, vous savez, comme lorsqu’on se met au sport et qu’on s’achète mille accessoires pour se motiver ! par exemple hein – je dis ça comme ça, je n’en sais rien, c’est juste ce qu’on m’a dit.

Cette panoplie donc, était le super cadeau de ma maman pour mon anniversaire. Plutôt que de lui donner une petite ouiche-liste, j’ai préféré lui donner rendez-vous au BHV pour passer un petit moment ensemble et choisir à deux. La théière était ma première idée, vu que j’avais cassé la mienne quelque mois auparavant ( moi = maladresse ). Mon dévolu a très vite été jeté sur une théière Bodum, marque que j’apprécie pour ses basiques et son ingénieux système de piston pour stopper l’infusion – feu ma théière pourrait d’ailleurs en témoigner si elle n’était pas décédée sur mon carrelage de cuisine. Très vite élue donc, un petit miracle pour moi qui ai toujours tant de mal à choisir (moi = maladresse + hésitation) mais la bougresse m’a eu au sentiment (je parle de la théière hein, pas de ma môman, roh tout de même !). Déjà elle ne cassera pas, et c’était un argument de poids. Mais en plus, elle est isotherme, et garde donc mon thé bien au chaud. Un vrai atout qui me permet de l’utiliser même quand je suis seule, et donc bien plus souvent qu’avant: je me prépare désormais l’équivalent de 2 ou 3 tasses de thé que je déguste tranquillou.

Vite, la suite !

73 comments
Déco

Yes we Cannes * !

Electrolux Menu de Cannes
où comment je me suis embarquée dans une bien folle aventure !

Imaginez un peu le tableau: Deux équipes, composées chacune d’un chef, d’un designer, et d’un styliste. Deux défis culinaires, au cours desquels chaque équipe devra réaliser des tables d’exception. Avec en toile de fond l’opportunité de préparer un diner de star pour le jury du festival de Cannes.
Oui, rien que ça !

À l’origine de cet évènement « Menu de Cannes », Electrolux, qui m’a donc proposé d’intégrer l’une des équipes en tant qu’expert design – ahem . Alors au début, j’ai pas trop fait ma fière hein, à base de « ouiiiiii, mais je suis pas sûre » « je suis pas très luxe à la base » « je sais pas faiiiiire » « chuis une merde, j’mérite pas ! **  » BREF.
Et finalement, comme c’est tout de même le genre d’opportunité qui ne se présente pas 10 fois dans une vie, j’ai dit oui.
Et pour me rassurer je me suis dit qu’il ne s’agissait QUE de mettre la table après tout. Ha Ha Ha ! < - rire nerveux

Il faut dire que je suis bien entourée: Au stylisme, Deedee, et aux fourneaux Chef Damien avec qui je forme l’équipe Cook and Roll, qui sera au cours des défis opposée à l’équipe Heat (composée de Dorian, Harvey du Matérialist et Walinette du blog the Beauty and the Geek) Nous avons, pour chaque domaine d’expertise, un budget maximum alloué, le but étant de démontrer qu’il est possible de réaliser un diner à la hauteur de Cannes sans avoir le compte en banque de Robert de Niro. Et pour corser la chose, un thème est imposé pour chaque repas. Le premier nous a été annoncé il y a une semaine:
« un diner sur la côte d’Azur »
(…)
Alors comment dire, sur le coup ça ne m’a guère inspiré, que voulez-vous, je suis plus Bretagne que Côte d’Azur moi ! Mais comme nous avons la chance d’avoir un peu de temps pour préparer le premier diner, les choses commencent à se dessiner… Ne comptez pas sur moi pour dévoiler notre stratégie par contre, car il est bien connu que les blogs, comme les murs, ont des oreilles. Il vous faudra patienter jusqu’au 4 avril, date du premier diner, pour recueillir nos impressions et visionner la vidéo de la soirée. À moins que vous ne préfériez jugez sur place ?

Découvrir la table !

44 comments
Yummy

Tea for two (years)

Un peu de thé ?

Il n’y a encore pas si longtemps, j’avais l’impression de ne pas avoir énormément de variété de thé à la maison. Et puis…
Il y a eu une vente privée Kusmi Tea qui a déjà bien renfloué mes étagères.
Et il y a eu Londres. Et alors là, je ne sais pas vraiment ce qu’il s’est passé – enfin, si, je sais très bien, c’étaient des jolies boîtes, voilà tout, et moi je suis faible – mais j’ai un peu craqué là-bas.

Au départ, j’y allais pour ça:
Un peu de thé ?

les boîtes Marks et Spencer illustrées par Stuart Kolokovic et repérées chez Creature Comfort.

Sauf qu’avant, sur une suggestion de littlesa on est passé chez Whittard, et qu’il y avait – en promo, genre, rien, une pécadille quoi, une picadilly même, 15£… franchement – un coffret de 9 variétés de thé.
Dans de jolies boîtes.
Vite, la suite !

72 comments